Que se passe-t-il en Turquie depuis le 17 décembre 2013 ?

Plutôt que de remettre à jour ma sélection de liens et de sources entre mai et juillet 2013, voici de nouveaux liens/articles/etc.

Ce qu’il s’est passé depuis le 17 décembre 2013 : chronologie

Dans les très grosses lignes, pour faire simple (et rapide).

[Mardi 17 décembre] [Début de la crise actuelle] Des policiers ont débarqué chez une cinquantaine d’hommes d’affaire et les fils de 3 ministres. Ils ont « découvert » (mise à jour samedi 28 déc.) chez Süleyman Aslan, le directeur général de Halkbank, une importante banque publique (qui est une des 2 habilitées à envoyer de l’argent vers l’Iran, voir l’explication du montage compliqué ici) des grosses sommes d’argent dans des boîtes à chaussures. Pas moins de 4,5 millions de Dollars. Pas mal, hein ?

[Semaine du 17 au 24] [Erdogan, la riposte] La défense (attaque) du premier ministre (PM) R.T. Erdoğan (RTE) a été double :

  1. Déclarer que c’est un complot international et/ou le coup d’un État dans l’État« a movement with branches in Turkey. I will not discuss their identity. You all know who they are » et
  2. Virer tous les flics en charge du dossier mais surtout le procureur qui donnait les ordres, procureur de la République (il y en a un seul tout en haut en Turquie ??) [help welcomed]. La purge a concerné des centaires de policiers, dont de très hauts placés, soupçonnés d’être proches du mouvement Gülen. D’ailleurs RTE était très fâché que les policiers aient fait des actions sans le prévenir. Qu’on s’organise, quoi, bon, c’est vrai.

Par État dans l’État il désigne les hommes de Fethullah Gülen, « une confrérie musulmane » très particulière (voir les articles de fond ci-dessous). Depuis, tous ces discours accusent la justice de vouloir trop d’indépendance, voire de vouloir écraser le politique/l’exécutif. La séparation des pouvoirs, c’est pas son fort, il faut dire.

Par complot international, il vise en général Israël, les États-Unis, etc. Usual suspects.

[Samedi 21 décembre] Rassemblement à Kadiköy (Istanbul). Prévue avant les événements, la manifestation  concernait la défense d’Istanbul, des espaces verts, des logements sociaux, de préserver les quartiers d’une gentrification forcée etc. Mais évidemment les slogans et les boîtes à chaussures font référence au récent scandale.

[Mercredi 25 décembre] Deux des 3 ministres (Ministre de l’économie Zafer Caglayan, Ministre de l’intérieur Muammer Güler) dont les fils sont directement impliqués dans les affaires de corruption ont démissionné. Le 3ème (Erdogan Bayraktar, le plus proche du PM) ne l’a fait que quelques heures plus tard, sous la pression du premier ministre dit-il, et en précisant que le PM aussi (surtout ?) devrait démissionner. Choquant.

[Jeudi 26 décembre] [Le procureur en charge du dossier corruption est viré] Le procureur Muammer Akkaş a fait une déclaration écrite à la presse, que la justice était sous pression, que des preuves étaient dissimulées/détruites (à cause de fuites organisées vers la presse), que ses ordres (de réquisition, d’arrestations, etc.) n’étaient pas appliqués par la police, et…qu’il était viré ! Le dossier de corruption est ainsi passé dans les mains du  procureur général d’Istanbul (Başsavcı) Turan Çolakkadı. Ce dernier s’est empressé de dire à la presse que M.Akkaş racontait des bobards, et qu’aucun des 200 procureurs du rang de Akkaş ne pouvait ouvrir de procédure sans en référer à lui. Bonjour l’ambiance chez les procureurs.

[Jeudi 26 décembre] [Remaniement ministériel] Le PM remplace 10 ministres, soit le tiers du gouvernement.

Le fils du PM aussi est recherché. Mais introuvable. #Wokay.

[Vendredi 27 décembre] Réunion et déclaration du Hakimler ve Savcılar Yüksek Kurulusorte de haute cour des juges et des procureurs (22 membres) dont le président est le ministre de la justice : la justice n’est plus indépendante, ça va pas du tout. En gros. Réponse du PM, en substance : « Si j’en avais les moyens, je jugerai cette cour car elle a commis une grosse faute. Alors qui va la juger ? Le peuple va la juger ! » Tout va bien.

(mise à jour dimanche 29 déc.) « Annulation par le Conseil d’État du décret qui met fin au secret de l’instruction » (France Culture).

[NOUVEAU] Mais alors pourquoi tout ça maintenant ?

Alors que l’AKP, parti au pouvoir, et le mouvement de Gülen étaient en bons termes et faisaient (voir le soutien de Gülen à l’AKP lors des élections depuis 2002), pourquoi ce soudain revirement ?

Deux principales hypothèses sont avancées par les observateurs, comme on dit.
1. Le gouvernement AKP vient de signer en mars 2013, un cessez-le-feu avec le PKK, bras armé du mouvement kurde, mettant fin à une guerre de près de 30 ans. Le mouvement de Gülen, plus nationaliste (ou pour une autre raison ? Les différends entre Gülen et Erdogan ne sont pas clairs pour moi), s’est montré critique contre ces accords, voire s’y oppose. A donc ainsi montré son désaccord en mettant le gouvernement dans l’embarras.
2. Le gouvernement a récemment entamé une procédure visant à la fermeture des dershane, écoles privées de préparations aux examens nationaux [mais pourquoi ?], or ces écoles sont largement détenues par le mouvement Gülen et constituent donc une source de financement importante pour eux. De la même façon que dans la 1ère hypothèse, ils auraient voulu montrer leur force.

Pour suivre en direct le soir du 27 décembre 2013

  • Livestreams :

http://www.livestream.com/revoltistanbul

[TR] http://www.halkizbiz.com/gundem/istanbullular-yagmaya-talana-karsi-yeniden-taksimde-h6080.html (live + actus en direct)

[TR] http://www.livestream.com/revoltistanbul

[TR] Hürriyet http://webtv.hurriyet.com.tr/hurriyettv-canli-yayin.aspx

[TR] Capul TV http://capul.tv/ (ça parle beaucoup en turc) (il faut cliquer sur le lien en haut à gauche de l’écran noir, sous Mac, ça lance QuickTimePlayer…)

  • Les comptes Twitter :

[TR] @15MBcn_int (photos de la manifestation)

[TR] @sendika_org (et notamment les photos : https://twitter.com/sendika_org/media)

[TR] @TaksimDayanisma, « Solidarité Taksim », le compte officiel de la coordination de 128 assos  structures organisatrices des manifs depuis mai ; ont appelé à un rassemblement à 19h ce soir à Taksim « pour user de notre droit démocratique à faire une déclaration de presse pacifique et publique contre les pillage, la corruption, les saccages, la violence » (traduction à la volée par moi) :

Puis, devant la violence de la répression policière à l’accueil des premiers arrivants, ont déclaré (via Twitter) qu’aucune déclaration ne serait faite avant la fin de la violence policière :

Puis ont rappelé que « l’article 34 de la Constitution turque permettait à quiconque de se réunir et de manifester, sans autorisation préalable, sans armes et sans violence » :

[TR] @TaksimGeziParki koruma ve güzellestirme dernegi

[TR] @ayagakalktaksim qui veut littéralement dire « Lève toi Taksim », « un des comptes principaux de la résistance, ne publie aucune info non certifiée » (pas mal de photos)

  • Les hashtags à suivre

#direngeziparkı #occupygezi #direntürkiye #Taksim #Istanbul  #occupyIstanbul #OccupyTurkey

  • Facebook :

[TR] https://www.facebook.com/www.sendika.org

Articles de fond en relation avec les récentes affaires

[FR] Entre mysticisme et politique, le mouvement de Fethullah Gülen en Turquie par Bayram Balci, le 25 octobre 2013, sur le site du CERI de Sciences Po, clair malgré quelques fautes de français http://www.sciencespo.fr/ceri/fr/content/entre-mysticisme-et-politique-le-mouvement-de-fethullah-guelen-en-turquie

[EN] Fethullah Gülen’s Hizmet movement http://www.bbc.co.uk/news/world-13503361

[FR] Qu’est-ce que la néo-confrérie Gülen, Etat dans l’Etat turc, et épine dans le pied d’Erdogan ? par Ariane Bonzon, journaliste, le 23 décembre 2013  http://www.slate.fr/story/81495/gulen-etat-turquie-erdogan

[EN] The Filth in Erdogan’s Closet, by Andrew Finkel, 27 dec. 2013 http://mobile.nytimes.com/2013/12/28/opinion/the-filth-in-erdogans-closet.html?from=opinion

Articles d’informations/reportages

[EN] Turkey fraud probe: Tip of the iceberg?, 27 dec. 2013 http://www.aljazeera.com/programmes/insidestory/2013/12/turkey-fraud-probe-tip-iceberg-2013122773052727565.html

[EN] Corruption Scandal Is Edging Near Turkish Premier, by Tim Arango, 25 dec. 2013 (complet, long)  http://www.nytimes.com/2013/12/26/world/europe/turkish-cabinet-members-resign.html

[FR] [radio] La matinale de Marc Voinchet sur France Culture du lundi 30 décembre portait notamment sur les récents événements en Turquie, avec la participation de Dorothée Schmid et Jean-François Bayart. À écouter ici ( 7h40/7h56) et ici (8h19 et 8h30) (et entre les 2, le très contournable Brice Couturier qui explique en quoi le modèle turc a du plomb dans l’aile)

Merci à @SamyRabih pour sa précieuse aide pour rassembler ces liens et me soutenir le moral à distance.

2 commentaires sur “Que se passe-t-il en Turquie depuis le 17 décembre 2013 ?

  1. Parcourir mon propre blog fait planter Firefox, c’est flippant /o https://t.co/zGrecsqCo9

  2. […] Les scandales de corruption fin 2013 mettant en cause l’AKP, grosses contre-attaques de RTE contre les Gülenistes… (http://penserclasser.fr/2013/12/27/que-se-passe-t-il-en-turquie-depuis-le-17-decembre-2013/ […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Suivre

Recevez les nouveaux articles par mail

Abonnez-vous :