Archives de la catéorie santé publique

Journal de NY: shopping de médicaments à l’américaine

J’ai oublié à Paris THE médoc que je dois prendre tous les jours  : la cétirizine, antiallergique indispensable si je ne veux pas mourir de rhume ou de gratouillis du nez. Donc, il fallait s’en procurer ici. La vente des médicaments est (étonnement?) plutôt plus réglementé aux États-Unis qu’en France, or la cétirizine n’est vendu que sur ordonnance en France….ou plutôt n’était, je dois dire. On peut désormais acheter une version moins dosée, beaucoup plus cher, et vendue par boites de 5 🙁 (je ne retrouve pas le nom, donc impossible de vérifier ce souvenir)

Donc, je n’étais pas super rassurée que j’allais pouvoir acheter ma drogue OTC (over the counter, ie sans ordonnance). Mais quel soulagement de voir la pub à la télé de Zyrtec, un des noms commerciaux de ma chère cétirizine !

Donc je me pointe chez CVS, une sorte de gigantesque para-pharmacie où l’on vend tout, des cosmétiques et des médicaments, des compléments alimentaires et … des cigarettes !! je vous le jure (et j’essayerai de prendre une photo pour les Saint-Thomas d’entre vous).

Et je trouve mon bonheur :

Cetirizine générique chez CVSPour 18,99 $, et une boîte offerte pour une boîte achetée grâce à la promotion en cours (une promo sur les médocs ??).

2e surprise :  même taille de boîte, que ce soit pour 5, 14, 30, 60, 90 ou 120 comprimés. Et je comprends pourquoi une fois rentrée à la maison :

tout le vide dans une boite de médocs...

et

et dans la boîte...Et bien sûr, pour ma chance, on ne recyle pas les déchets dans l’appart où je suis à Brooklyn…

Toutes mes photos de NY ici.

Mon papier est sorti ! PLoS Medicine: Significant Reduction of Antibiotic Use in the Community after a Nationwide Campaign in France, 2002–2007

capture écran antibiotiques PLoS Med

PLoS Medicine: Significant Reduction of Antibiotic Use in the Community after a Nationwide Campaign in France, 2002–2007

Repris également sur le site de l’Institut Pasteur*

capture ecran IP sur papier antibios

(vous remarquerez le rafinement des bandeaux d’appels aux dons, et leur diversité, mais on en discutera, peut-être, ailleurs, un autre jour)(peut-être est-ce déjà fait, d’ailleurs)

et, beaucoup moins visible, mais présent aussi sur le site de l’INSERM:

capture inserm comm presse antibios

Mais que font les journalistes ? rien vu dans Le Monde**, Libé** ni…

Heureusement que Le Figaro est là !!

capture ecran figaro papier antibiotiques

(*) Un peu réducteur et très peu sexy comme titre, non ? comment évaluer un programme, hm, bon, ok, mais ce qui compte, ici, ce n’est pas la méthodologie générale (qu’on ne prétend pas donner) mais les (bons) résultats obtenus dans une campagne bien précise et étudiée par une méthodologie rigoureuse et adaptée.

(**) Pas croisé lors de ma lecture quotidienne ni par leur moteur de recherche avec les mots « antibiotique » et « programme »

P.S. Est-ce que la rumeur qui traine chez certains scientifiques comme quoi les pages scientifiques du Figaro sont mieux que celles du Monde, ou celle comme quoi ils ont « mieux » (plus objectifs ? plus bienveillants?) couvert le mouvement des Universités seraient-elles fondées ? Ou est-ce que je commence à devenir de droite ? Je dois sérieusement commencer à récolter les indices qui vont dans ce sens avant qu’il ne soit trop tard voir nouvelle rubrique « comment je suis devenue de droite ».

Suivre

Recevez les nouveaux articles par mail

Abonnez-vous :